Union nationale
des producteurs de granulats
RECHERCHER
Bookmark and Share

Concertation

Le dialogue, tout un état d'esprit

    
    
Les carrières de granulats sont implantées le plus souvent dans des territoires ruraux et leur activité a naturellement des effets sur la population locale. Pour faciliter cette « cohabitation », les industriels ont développé la concertation.

Sous l’impulsion de leur association professionnelle « Charte Environnement des industries de carrières », ils ont volontairement créé des cellules locales de concertation et de suivi (CLCS).

Celles-ci réunissent, aux côtés des exploitants, des riverains, des élus locaux, des représentants d’associations de protection de l’environnement et d’associations de pêche ou de chasse, des représentants de l’administration, etc.


500 carrières dialoguent !

Des cellules de concertation existent en fait depuis le début des années 90 dans certaines entreprises. Aujourd’hui, près de 500 carrières adhérentes à l’association « Charte Environnement des industries de carrières » sont dotées d’une CLCS : le dialogue avec les parties prenantes y est devenu une pratique régulière.

Les échanges qui s’instaurent dans ces groupes, dans certains cas plusieurs fois par an, permettent d’améliorer les pratiques d’exploitation de façon à réduire ou supprimer les nuisances perçues par les riverains. Il permet aussi d’ajuster les projets d’extension ou de réaménagement en fonction des souhaits de la population locale.

C’est à travers le dialogue que se résolvent progressivement les conflits ponctuels.


Une priorité pour la profession

La concertation figure comme une priorité de la démarche volontaire de progrès mise en place par la profession sous l’appellation « Charte Environnement des industries de carrières ».

Le référentiel de progrès défini en 2004 inclut la création de cellules de concertation. Ce qui signifie que l’ensemble des sites engagés dans cette démarche - un millier environ - seront tous à terme dotés d’une cellule locale de concertation et de suivi .


Des formations pour animer les cellules de concertation

Pour sensibiliser les exploitants à l’importance de ce dialogue et les aider à organiser et animer ces cellules locales de concertation, l’association professionnelle « Charte environnement » leur propose des formations. 200 personnes ont été formées jusqu’à présent.

Cette formation a été élaborée avec le soutien de l’association Geyser, qui mène des activités d’études, d’échanges d’expériences et d’appui aux innovations locales ainsi que de mise en réseau dans le domaine du développement et de la concertation locale.

En complément de ces formations, un guide de la concertation a été conçu par la Charte Environnement en collaboration avec l’association Geyser. 
Ce guide de la concertation traite de la mise en place et l’animation de réunions de concertation. Les situations qui y sont décrites ont été observées lors de CLCS organisées sur des sites engagés dans la démarche de progrès de la Charte Environnement.

Pratique et pédagogique, ce guide donne une multitude de conseils très opérationnels : comment préparer une réunion de concertation, qui inviter, comment motiver la participation, comment surmonter les moments difficiles ?

Ce guide est consultable sur le site de la Charte environnement (www.charte.unicem.fr).
 


Tout un état d’esprit

La mise en place de ces cellules de concertation est volontaire ; il ne s’agit pas d’une obligation légale.
 
La réglementation prévoit uniquement la réalisation d’une enquête publique lors de la procédure d’instruction des dossiers de demande d’autorisation d’exploiter.


Concertation avec les associations

En parallèle, se développe aussi un dialogue spécifique avec les associations de protection de l’environnement, centré sur la protection de la biodiversité en particulier.
Il se met en place à plusieurs niveaux :
- au niveau local, à l’échelle de la carrière,
- au niveau de certaines entreprises,
- et au niveau du syndicat professionnel. 
 
A titre d’exemple, on peut citer le rapprochement en région Rhône-Alpes entre la profession et la Ligue pour la protection des oiseaux (LPO). Ce partenariat vise notamment à :
- sensibiliser les professionnels des carrières, l’administration et les autres associations aux enjeux de la biodiversité,
- développer les connaissances sur la richesse du patrimoine écologique des carrières en Rhône-Alpes.
 
Il a permis un recensement des espèces d’oiseaux présentes sur les carrières et la diffusion aux exploitants d’un guide méthodologique « Une carrière, des hommes, des oiseaux ».

Autre exemple : le partenariat national entre l’association « Charte Environnement des industries de carrières » et Noé Conservation pour la conception et l’animation de formations destinées aux personnels des carrières.

L’association Noé Conservation a précisément pour mission de « sauvegarder la biodiversité, par des programmes de conservation d’espèces menacées et de leurs milieux naturels, en encourageant le changement de nos comportements en faveur de l’environnement ».

Pour en savoir plus : www.lpo.fr www.noeconservation.org
   
 
En cliquant sur ce lien, vous ouvrez une nouvelle fenêtre et accédez à un autre site

Mot de passe perdu ?

Pour activer le processus de récupération de votre mot de passe, identifiez-vous en entrant

votre adresse email :

Vous recevrez par mail à cette adresse votre mot de passe dans quelques minutes.

* si vous souhaitez saisir plusieurs adresses, séparez les avec une virgule.