Union nationale
des producteurs de granulats
RECHERCHER
  • L’UNPG met à jour son guide « Le réaménagement agricole des carrières »
  • Découvrez l’atlas numérique « Archéologie des carrières »
  • Un site pour tout savoir sur l’extraction des granulats marins en France
  • Materrio.construction : LE nouveau site recyclage et valorisation
  • L’UNPG publie les résultats du programme EMCAIR sur un portail accessible à tous
  • La revue Archéologia consacre son hors-série de rentrée à l’industrie extractive
  • Santé sécurité : des outils pratiques pour tous
  • L'UNPG, l'UNICEM et l'INRAP signent un partenariat
  • Bilan et perspectives 5 ans après la parution du Livre Blanc de la profession
  • Le catalogue des études environnementales
  • Développement durable : les orientations de la profession
  • Carte d'identité d'un matériau clé
  • Un matériau indispensable pour la construction
  • La production de granulats recyclés et artificiels

L'UNPG

L’Union nationale des producteurs de granulats est l’organisation professionnelle qui représente l’ensemble des entreprises qui extraient du granulat, c’est-à-dire du sable et des graviers, pour alimenter le secteur du bâtiment et des travaux publics.

L’UNPG réunit environ 900 entreprises, en grande majorité des PME.

Ses cinq priorités :
- faciliter l’accès à la ressource minérale,
- encourager une gestion des carrières soucieuse du voisinage et de la protection de l’environnement,
- développer le transport fluvial et ferré,
- renforcer les moyens en formation initiale et continue du personnel,
- faire progresser la sécurité au travail.

La production de granulats

Les granulats sont extraits dans des carrières. Il existe une trentaine de carrières par département. Elles alimentent une multitude de chantiers locaux de construction : rénovation de routes, construction de logements, de ronds points, de bâtiments publics, de ponts… Les granulats y sont utilisés tels quels ou sous forme de béton et d’enrobés routiers.

Les granulats sont présents partout dans notre cadre de vie et nous avons besoin chaque année d’environ 400 millions de tonnes de ce matériau pour satisfaire chaque année les besoins de la construction en France.